CANON

Page dédiée aux caméras de chez Canon !

Après la disparition de Minolta, je suis devenu client chez Canon et je suis resté fidèles aux rouges depuis de longues années !

Jusqu’ici, tous les boitiers DSLR de la gamme EOS ne m’ont donné que des satisfactions et je suis persuadé que cela continuera longtemps d’être le cas.

Cependant, l’évolution constante dans le domaine de la photo m’a forcé ces derniers temps à me poser des questions… Car chez Canon on ne peut pas vraiment parler d’évolution, tout comme chez Nikon d’ailleurs, qui ont plus tendance à optimiser leurs appareils, que de réellement s’engager dans de nouvelles technologies.

Or ces technologies sont déjà d’actualité, puisque bien d’autres constructeurs les mettent en pratique avec un énorme succès !

Chez Canon il y a diverses gammes d’appareils, tout comme chez son concurrent direct, Nikon.

Il y a la gamme à quatre chiffres (EOS 1100 etc.), celle à trois chiffres (EOS 760 etc.), la gamme expert/pro à deux chiffres (EOS 70D, 80D etc.) et enfin, la gamme Pro à chiffre unique (7D, 5D, 1D)… Plus le chiffre est petit, plus en monte en gamme, exactement comme chez Nikon ou d’autres constructeurs.

Alors soyons clairs… Ici on ne parlera que des gammes à deux ou à un chiffre !!!

La gamme Pro à un chiffre ne propose que des boitiers à capteur plein format (24×36), à l’exception du mythique EOS 7D et l’actuel 7D MkII qui sont en APSc.

Pour les non initiés, le « Plein Format » ou « Full Frame » est ce qui correspond aux capteurs de 24x36mm, équivalent d’un négatif du temps de l’argentique.
l’APSc est une taille de capteur légèrement plus petite et qui dit taille de capteur plus petite, dit qualité moindre !

Cependant, de nos jours, l’écart de qualité d’image entre l’APSc et le plein format diminue de plus en plus.
Il y a des appareils APSc qui délivrent des images vraiment impressionnates, malgré le nombre de mégapixels qu’on doit faire entrer dans une surface moins grande !
Même les montées en ISO sont de mieux en mieux maîtrisées et le rapport de taille de capteur peut présenter un avantage, surtout pour ce qui est de la taille du boitier ou pour gagner un peu en allonge avec un super télé-objectif.

Chez Canon, le rapport de capteur est de 1.6/1 pour l’APSc, ce qui fait d’un 400mm, un 640mm… Ceci peut être appréciable !

Mais parlons un peu des boitiers que j’ai eu entre les mains et ce que j’en pense !

Pour les photos d’action, j’ai longtemps travaillé avec l’EOS 7D de première génération… Maintenant totalement dépassé et surclassé par certains boitiers à deux chiffres, il est totalement enterré par son remplaçant, l’EOS 7D MkII.

Le premier 7D avait un réel problème de bruit numérique meme en restant assez bas avec les ISO, mais son système AF à 19 colimateurs en double croix était révolutionnaire à sa sortie.
De nos jours, le 7D MkII dispose de 65 points AF, soit 4 de plus que l’EOS 5D MkIII, 5D MkIV et même que le « flagship », l’EOS 1Dx MkII !!!

Le capteur de l’EOS 7D MkII a aussi fortement évolué… L’amélioration ne se voit pas tant par la taille des images, car il est passé de 18 à 20mp, mais plus simplement par l’adjonction de la technologie « Dual Pixels » de Canon qui est vraiment un must !

Avec ses 10 images par seconde en rafale rapide, les qualités de son AF et l’amélioration de sa gestion du bruit numérique, le 7D MkII est selon moi l’arme absolue pour la photo d’action !

Mais il y a aussi l’EOS 80D…
Là nous sommes dans la série à deux chiffres et cet appareil fait partie de ce qui devrait être la gamme inférieure… Je dis bien « devrait » !!!
En réalité, bien qu’il soit un peu moins réactif que le 7D MkII, qu’il ne dispose que de 45 points AF et que sa rafale rapide ne soit que de 7 images par seconde (comme le 70D et l’ancien 7D), ceci est bien suffisant pour faire du 80D un appareil multi usages !!!

En effet, son capteur délivre des images absolument parfaites en 24mp, avec une dynamique supérieure au 7D MkII et une gestion du bruit numérique comparable à l’EOS 5D MkIII jusqu’à ISO 1600, ce qui est une référence absolue selon mes critères !

De plus l’EOS 80D dispose d’un écran tactile et totalement orientable qui fait défaut aux Canon à un chiffre… Or pour la vidéo ou pour réussir à cadrer une photo dans certaines conditions, un écran orientable est absolument indispensable !
Avec le 80D on dispose aussi d’une très bonne caméra vidéo, car il délivre une très belle qualité en Full HD et son écran tactile permet d’effectuer la mise au point du bout du doigt, sur cet écran !!!

Voici d’ailleurs le mien, prêt pour la vidéo…

Canon EOS 80D en configuration vidéo

 

J’utilise mon 80D régulièrement aussi pour mes photos d’avions, la plupart du temps avec mon objectif « EF 70-200mm f/2.8L IS II USM ».
Pour la vidéo j’ai choisi un « EFs 18-135mm f/3.5-5-6 IS STM » parce qu’il est totalement silencieux, ce qui est un vrai plus pour la vidéo…

Le 80D peut tout faire et le faire bien !

Le summum pour la qualité d’image, c’est bien évidemment le Full Frame et qui dit capteur 24×36 chez Canon, dit 5D ou 1D !!!

L’EOS 1Dx MkII c’est l’équivalent du Nikon D5… Boitier professionnel, champion des montées ISO, de la réactivité et de la qualité d’image !
Pas forcément adapté pour qui veut faire des très gros tirages, car limité par ses « petits » 20mp, le 1Dx MkII n’a qu’un défaut… Son prix (environ CHF 7’000.-) !

Pour les très grosses résolutions, il faut regarder du côté du 5D !

L’EOS 5D a toujours été une référence chez les passionnés et les professionnels.
Le modèle Mark III est d’ailleurs un des boitiers qui a eu la plus grande longévité avant son remplacement et il est toujours disponible en magasin.
Il délivre une qualité d’image impeccable, peu monter en ISO sans le moindre problème jusqu’à 3200 ou même 6400 tout en donnant des images parfaitement exploitables et les 22.3mp sont plus que suffisants pour la plupart des photographes !

Maintenant il y a le 5D MkIV, avec la technologie Dual Pixels, une résolution de 30.4mp et la vidéo 4K… Mais il produit une 4K non compressée, ce qui représente environ 256 Gygabites pour 50 minutes de film !!! Aberrant !!!
Niveau photos, la plupart des testeurs professionnels s’accordent à dire qu’il est de 30 à 40% meilleur que le MkIII, ce qui est presque incroyable !

Pour la très haute définition, enfin, il y a le 5Ds R… Je ne parle même pas du 5Ds car son filtre passe-bas est une vraie aberration aussi !
Le R signifie que cette version supprime l’effet de ce filtre, ce qui donne plus de piqué aux images !

Le 5Ds R est en quelque sorte un 5D MkIII body-buildé, avec 50.6mp et un rendu d’image encore jamais vu dans le monde des DSLR !

Tout dépend de l’usage qu’on veut en faire, mais il y a un EOS pour chaque utilisateur…

Je vous détaillerai les « pour » et les « contre » dans les tests de chaque modèle, dès que possible !

 

Très loin des tests effectués sur des mires en laboratiore, je n’effectue que des « tests terrain » afin de découvrir ce qu’un objectif à réellement dans le ventre et ce qui convient le mieux à l’usage qu’on en fait !


Tests disponibles (ou qui vont arriver)

Boîtiers DSLR Canon
– CANON EOS 70D (APSc)
– CANON EOS 80D (APSc)
– CANON EOS 7D MkII (APSc)
– CANON EOS 5D Mark III (Full Frame 24×36)
– CANON EOS 5D Mark IV (Full Frame 24×36)
– CANON EOS 5Ds R (Full Frame 24×36)
– CANON EOS 1Dx MkII (Full Frame 24×36)